Dit captain america, le seul l'unique, le dieu sur terre pour fureton en cette veille endiablée de carnaval.

 

Holly shit, god damn', c'est qu'en mère-boulet, j'ai percuté à peu près 12 jours avant la date fatidique qu'en dehors de son costume de harry potter trop petit et le costume scream taille M de Mister Furet, ça allait être chaud bouillant de déguiser la portée cette année. Autant pour les muffins goût chocolat malgache torréfié au bois de forêt soupoudré de noix de coco séché à la lune d'equinoxe, pour la surboum, j'étais pas mal ( disons que j'avais les oeufs et p't'être même un peu de farine bio ) mais pour la tenue...

J'ai tenté des premières approches tout en finesse :

- Dis- moi donc prunelles de mes yeux, chair de ma chair et sang de mon sang, en quoi veux-tu te déguiser cette année ? ( moi , je préfère préciser )

- Pourquoi il faut se déguiser ? ( mon fureton, bientôt 10 ans, déjà du poil aux pattes et des vautritudes d'ado rampant à l'énergie d'une guimauve bodybuilder au jus de méduse ).

- Ben carnaval, fêtes, paillettes, tout ça ...Il se déguise en quoi ton copain ?

- En clown-tueur-chevalier...

- Ah...Ben vu que c'est pris, va falloir trouver autre chose alors...

- ( un ange passe )  ....En deadpool...

-...sic ...( la mère s'étrangle avec son café, tousse tout ce qu'elle peut et finit par éponger sa chemise avec ce qu'elle trouve avant de répliquer avec toute la diplomatie et le tact qui font sa réputation de mère exemplaire qui donne des cours à Dolto et a tout appris à Fillozat ) NON.

- Pourquoi ?

- Parce que...Next.

- Captain america ?

- Tu fais quelle taille en legging déjà ?

Voilà, en gros c'est comme ça que j'ai passé 2  plombes à chercher un costume en taille 10/12 ans, face à l'échec, mon altruisme débordant m'a porté pour 2 h de plus sur pinterest mais il fallut me rendre à l'évidence : même au fin fond du Dakota il n'y a pas la moindre couturière qui s'est tarter ce costume sans acheter 3 m de lycra et sacrifier ses nuits.

Il se trouve qu'en plus dans les 12 jours de délais, je me barrais pendant 5 jours, donc les impératifs étaient, le stock de tissus et de patron, en plus, je n'étais guère convaincue par une version intégrale, ( c'est qu'à 10 piges, tu comprends maman, j'ai encore envie de jouer, mais c'est un peu la honte de se déguiser, c'est qu'il y a un dress code très suivi en CM1.)  OK. Très bien, j'ai compris ! On fait un tish, on trouve le bouclier et le masque  et basta !

J'ai fini par reprendre un ottobre et copier le railway stripe en 134 cm parce que sur furetonnet en 122 pour un mino qui taillait à peine un 8 ans, ça a vite fini en pyjama d'été trop court et comme vous le verrez, comme d'hab' c'est un peu ample pour mon fureton mais en longueur, on est bien.

En gros, de mon épluchage iconographique, il m'a semblé que l'essentiel était du bleu, du rouge, un poil de blanc, un genre de cible et des étoiles  ( j'avoue, marvel et moi, il n'y a guère que Deadpool et Jessica Jones qui trouvent grace à mes yeux voire Hancok et encore, il devient trop gentil sur la fin ).

Le tish n'a pas posé de difficulté, ( manquerait plus que ça ) quand on a une 4234D comment dire, même le jersey qui roule, on coud ça finger inezenoze. Pour l'emblême, j'ai bricolé un peu crado mais outre que mon fils m'a fait recommencer parce que juste l'étoile blanche ce n'était pas assez, j'ai laissé ça à cru. Il est quand même peu probable que mon fureton à poil estival le porte ailleurs qu'en défilé.

 

 

DSC_0419

DSC_0385

DSC_0386

DSC_0387