Outre les déguisements, j'ai également gâté ( le mot est-il bien choisi, là j'avoue que j'ai un doute ) ma frangine et ma belle-mère.

Au départ, je partais sur du Deer n' doe, mais bon...pour ma soeur, les patrons vont nécessiter des adaptations car en bonne cavalière, elle a une musculature particulière et pour ma belle-mère c'est le choix de tissu qui me posait question. J'ai balancé mes bonnes idées aux orties, vu le délai imparti, la prochaine fois je commencerais à  préparer noel au mois de janvier je pense...ar zo' c'est maintenant...

J'ai mis la main sur le tuto du sac Week end de M comme Marie ici [edit du 05/052015 il semblerait que ce sac soit plagier sur celui d'April Shower by polder ], je me suis lancée sur du tissu ameublement et une toile coton pour ma belle-mère et j'ai tenté une toile enduite pour ma soeur car l'idée ne m'est venu qu'après coup. ( voilà le résultat des méfaits du café et du travail, on a le cerveau qui coule par les oreilles quand on rentre dans la mercerie et on ne sait même plus ce qu'on voulait, conclusion, ne bossons pas ). 

J'ai fais du testing, au départ, je pensais faire de jolie poignée en skaï bleu turquoise, il s'est avéré que ma moleskine était une merde sans nom qui a très mal vécu la couture ( pourtant j'ai découvert dans la boite à pied presseur de meumé un pied à double entrainement qui déchire : I love it ) Mais le résultat était si ignoble que je suis revenue à la version d'origine et ventre à terre. Je ne connaissais pas la méthode de couture de ce sac, ( bon vue ma looongue experience en même temps... ) pour moi, faire un sac s'arrête à faire un exemplaire exterieur et un exemplaire doublure, assembler les 2 et baste ! La méthode de Marie consiste à assembler doublure et exterieur piece par piece, j'étais vraiment pas convaincu pour la finition ( sans compter que j'ai du m'y reprendre pas loin de 5 fois pour la surpiqure du zip du premier sac car la doublure partait en vrille à chaque fois, là c'est le moment où la couture censée prendre 2 h en prends 4 et ça n'a plus rien d'apaisant, le découd vite à fini planté dans la table ). Je ne parvenais pas à visualiser la phase finale même avec le schéma et pourtant, une fois sur le tas, j'ai finis par comprendre et je dois dire que le résultat est assez probant. Si ce n'est que sur l'exemplaire de ma soeur, j'ai eu beaucoup de mal à prendre les épaisseurs ensemble et au lieu d'une couture à la main y'en a 3 ou 4 à l'intérieur mais sur celui de ma belle-mère ce sont les raccords que j'ai un peu foirer pour faire bonne mesure, entre ce qui est raccordable d'un coté à l'autre, en haut et en bas, un vrai casse-tête dont je ne suis pas venue à bout. En terme de dimension, il est immense, je pense que je vais nous en faire un pour une prochaine escapade.

Les fleurs sont pour ma belle-mère et les pois pour ma soeur.

 

100_8992

100_8993

100_8994

100_8995

 

100_8996

100_8997

100_8998