100_8901

Comment ça, mon titre n'est pas clair ? Allez-y trouver un titre quand on passe après tout le monde...Vous plaignez pas, je voulais mettre Front de Lutte Contre la Rentrée mais c'était moins évocateur.( hin hin ) 

Alors poursuivons.

Dans la mesure où plus de la moitié des coutures furette de ce blog sont du Deer n' Doe, ce ne sera pas une surprise que je présente...une Deer n' doe.

La sureau et moi, ça n'a pas été un coup de coeur direct à la boutique, des fronces aux miches et à la taille, quand on a mes formes, ce genre de modèle n'est pas spontané. Puis avec le temps, je me suis laissée attendrir, je crois qu'on peut me caser du coté des addicts, je ne lacherais rien tant que je n'aurais pas réalisé toute la gamme au moins une fois, c'est tellement flatteur pour l'égo d'avoir des résultats aussi probant avec si peu d'effort vraiment.

C'est parti pour les lieux communs : la Sureau, c'est un délice à coudre, une fête permanente, plein de jolis détails qui en mettent plein la vue réalisés avec une facilité déconcertante au point qu'il faudrait durcir les regles et coudre avec un bandeau sur les yeux et une main dans le dos ou sans pédale. Je crois même que je n'ai pas utilisé une seule fois le découds vite ( bon je déconne j'avais la flemme de faire les fronces à la main, j'ai voulu les faire à la machine ... j'ai eu tort ). En tout les cas, comme à chaque fois qu'un patron se met en place de lui-même que les explications sont si limpides qu'un esprit retors comme le mien ne se pose pas la moindre question, c'est jubilatoire. 

Pour ce qui pourrait ne pas être un lieu commun s'il ne s'agissait de votre humble serviteur : un peu rageant de devoir courrir à la mercerie chercher les 50 cm de biais manquant pour le dernier ourlet raporté de la dernière manche à 18 h ( oui, vous avez bien entendu, ourlet rapporté, en plus, ils sont réussis et en plus, je n'ai pas recommencé 3 fois) et vraiment, complétement rageant de s'apercevoir au moment d'essayer la robe et de remonter la fermeture éclair ( montée proprement en pluuuus ) on ne fait plus un 46  mais qu'à force de barbecue et de pic-nique, on frise le 48 ...et que ce modèle laisse peu de place à ce genre d'approximation.

Elle est superbe, je l'adore, mais va falloir dégraisser avant de montrer des photos portées ou envisager de se lancer dans la corsetterie...Et là c'est le moment où je me jette par terre les bras au ciel en hurlant pourquoaaaaaaa !

100_8897

100_8898

 

100_8900

 

 

 

Tissu coquelicot de Petit Pan, biais Ar Brochen, boutons selftissu