Certaines d'entre vous ont suivi de près ou de loin mes machiavéliques et viles manoeuvres de lobbying acharné envers mon cher et tendre M. Furet, elles ont porté leur fruit ( en même temps, le contraire eut été impressionnant de résistance mentale ). Faut dire que j'étais prête  à mettre les moyens pour arrêter ça :

 

100_9266

 

Oui, oui, même avec de petits moyens, on peut réaliser de grandes choses...

Mon choix fut comme une girouette abandonnée aux vents d'hiver à la pointe du raz, l'enveloppe était définie mais pas le reste, voulais-je du neuf, de l'occas', voulais-je du pfaff, du janome ou du brother, une mac mécanique, éléctronique ou une combinée brodeuse, j'avoue que je suis passée par les heures sombres d'une Dinde de noel dans l'obligation de choisir son assaisonnement. 

Je dûs d'abord définir mes besoins, je voulais avant tout une bestiole qui avait du coffre, nom de zeus, pas question d'avoir un engin qui cale sur une toile enduite ou crachotte sur un jersey, rapidement, j'en arrivais à la conclusion qu'une électronique s'imposait ce qui m'obligeait à doubler mon enveloppe de départ. ( aïeeuuuh )  ah, ouais, le monde de la couture, ça rigole pas, il n'y a pas de place pour les dillétantes. Bon, à la base, c'est surtout que les mécaniques sont vite limitées en terme de points, elles peuvent se réparer facilement pour peu qu'on ait comme moi épousé un furet qui sait quoi faire avec une clé de 12 autant qu'avec une clé USB, mais le soucis c'est que les chassis actuels comme ceux d'il y a 20 ans sont en plastique, qui dit plastique dit vieillissement, UV, fragilité et cassage ce qui a valut le rancard à ma somptueuse merveille des années 90. (bouhou pourrqquooâââaaa m'as tu abandonnée ??? ) mais l'électronique est toujours vouée à l'obsolescence et c'est d'autant plus vrai pour les brodeuses,

J'avais déjà franchis un cap, ensuite, l'électronique, j'ai d'abord regardé en occase parce que je ne suis pas pour la consommation inutile ( sauf en tissu ) , je suis rapidement tombée sur les MAC combinée-brodeuse, et là j'avoue que c'était tentant même si la broderie, je trouve ça pas mal kitch ( désolée les filles, c'est le coming out  mais à mon époque se balader dans un jean avec une poche brodée c'était un coup à se faire péter les genoux dans les toilettes du lycée  et j'ai gardé mes instincts de survie ) mais il ne faut pas dire fontaine et puis pratiquer, ça ne veut pas dire porter, mais faire porter aux autres, c'est pas gentil, mais qui a dit que j'étais gentille ?

Ceci dit deux choses me freinaient, d'une part de l'avis des copines ayant des brodeuses, une broderie ça prends du temps et ça monopolise la machine un temps pendant lequel on ne peut pas coudre ce qui va me gonfler, c'est un fait établi. D'autre part, après être passé chez Nouvelle couture pour voir un peu quel était le chassis de machine à coudre qui allait sur les combinées brother ( la seule dans mes moyens avec une note correcte au vu des avis très partagés de la chigaco 7 de Bernette également dispo en occase  au même moment ) il s'est avéré que je devais rapidement recentrer mes priorités.

En fait, je voulais une machine qui a des tripes en acier et du coeur, un point stretch voir plusieurs, qui puisse évoluer en terme d'accessoires et qui ne me coute pas un bras, un rein et un oeil dès qu'il me fallait un nouveau pied presseur et qui soit accessible pour que je puisse faire la bascule facilement sans devoir regarder 10 fois la vidéos ou appeler tous les saints à chaque fois que je veux l'enfiler ou changer une aiguille.

( ouais, je deviens exigeante ).( mais quand on tape dans des tarifs pareils, ne pas l'être est une perte de temps et d'argent ) ( oui, je fais beaucoup de parenthèses ) ( et alors ? )

Bref, après des heures de noeuds au cerveau à scruter des avis inexistants, initeressants ou obsolètes, ( j'ai pas dis que le mien d'avis serait inteteressant mais au moins, il est construit )  des review en anglais, danois et allemands avec la paupière qui crépite et une boite de chocolat en promo sur les genoux, les challengers étaient la janome Skyline S5 ( moche, ( oulalala, on dirait l'orque blanc du hobbit, le designer venait de prendre un acide ? )  mais efficace ), la Elna excellence 680 qui est son exacte homologue mais pleine d'accesoires pour le même prix ( avec un look sovietique quand même, ce que je trouve particulièrement intriguant pour un univers voué à la création ) , la brother innovis 900 qui est vieille mais qui brode et la 1100 qui ne fait que coudre mais qui est simple d'utilisation et la pfaff expression quilt 2.0. qui avait pour elle le bénéfice de la bonne réputation et heu...ben c'est tout. ( la furette est influençable, on vous l'avait pas dit  ?) 

Au final, l'innovis 900 propose un chassis de machine à coudre assez faiblard en matière d'entrainement, la pfaff pourquoi pas mais la maison est en pleine mutation et il faut laisser les choses se poser; Janome, marque reconnue mais ça reste un investissement certain pour un service restreint je trouve en terme de goodies, ce qui fait que je me suis ruée sur la Elna comme la vérole sur le clergé.

Or donc, une fois acquis la bestiole, il me fallait voir ce qu'elle avait dans le bide quand même la poulette, alors je vous présente Darling.

100_9272

 

Là c'est le moment où tu t'aperçois dépitée qu'au lieu de te filer 10 bobines de fils gratuites, t'as écopé d'un range canette et ses dix canettes et d'un découd-vite ( enncooore ) 

100_9273

 

ouais, ça en fait du bordel, tout passe dedans mais faut pas rajouter trop d'accessoires si vous ne voulez pas racheter un contenant !

 

100_9276

 

Elna Excellence 680 avec sa table d'extension, ses 8 pieds presseurs, ses boutonnières automatiques, ses 170 points de couture et de broderie( merde, va falloir en faire de la couture pour tous les essayer ) , son vaste espace de travail, sa genouillère, son coupe-fil automatique ( et ça franchement, rien qu'en économie de fil, vous allez amortir votre machine en moins de 5 ans ) bref le séisme dans mon espace de couture, Outre les 2 h que j'ai passé à jouer à tetris pour ranger tout ce bourrier, j'avais envie de pleurer tellement c'est beau, mais on va passer sur mes aléas émotionnels pour passer à ce qui interesse les pauvres nanas qui vont attérir sur cet article en espérant glaner des infos.

 

Alors Elna excellence 680 c'est comment ? 

 

Franchement; j'étais pas trop partie pour cette marque qui pour moi fleurait bon la naphtaline, la fuite urinaire et la semelle orthopédique...allez faudrait pas vieillir.

Mais je dois dire qu'Elna renait de ses cendres vieillottes pour nous sortir des mac très honnêtes. En terme de prise en main, on va pas se le cacher, il y a un peu de lecture au début, je suis partie sur la 680 pour avoir un point à 9 mm mais pour 150 à 200 € de moins, vous avez la 580 qui propose des prestations assez proches ( voir identiques mais en 7 mm )  bien que moins adaptée au quilting.

Pourquoi je me suis interessée à une mac quilt alors que je n'en fais pas ? parce qu'elles sont censées passer les épaisseurs sans frémir. Je l'ai depuis janvier mais pour cause de cohabitation dans l'atelier avec un furet en pleines révisions, je n'ai réellement plus me pencher sur son cas ( Ô frustration ! ) que depuis 1 mois et demi. [ edit 26 04 16 testé 11 épaisseurs dont 4 triplée, sans pied d'entrainement c'est la limite mais je suis curieuse ]

 Depuis, je n'ai pas chômée vous le verrez, mais je dois dire que le passage de la mécanique  ( 17 points ) à l'éléctronique, c'est un peu comme passer de la R5 à la 308, y'a plein de gadgets qu'on a envie d'essayer mais dont on ne sait pas quoi foutre parce qu'on s'en passait très bien avant ( mais comment a-t-on pu ???? ) 

In first, l'enfilage semi automatique, moi jeune, ( bigleuse ) et en pleine forme, je n'étais pas forcément à l'affut, ben j'ai changé d'avis, je vous assure, ma grand-mère et même ma mère auraient tué pour ça ! le coupe-fil automatique, c'est couillon, mais ça change la vie, finit les séances de scrutations de coutures pour couper ce qui traine, coupure nette ét à ras à tous les coups huhuhu. La genouillère, honnetement, on s'en fout, moi à part me prendre des chataignes avec lorsque le temps est humide, je m'en sers rarement, la table d'extention pareil, par contre l'immense espace de travail à droite, comment dire, j'adore et toutes les gauchères du monde couturesque qui se sont vues réépingler les ouvrages 1 fois sur trois pour être dans le bon sens de couture comprendront tout de suite de quoi je parle. 

La commande marche/arrêt au tableau de bord, j'ai joué avec pour une jupe et j'ai sorti la pédale, en fait comme expliqué sur le mode d'emploi, le point n'arrête pas immédiatement de ce fait, c'est compliqué pour ne pas dire Einsteinien d'être précis.[ edit 14 04 16 - mais cette commande est top pour rendre la machine accessible aux enfants pour de la couture à 4 mains ] Les 1000 points/mn, je peux vous dire que ça détrône même ma 4234D parce que dès qu'on y va pleine balle, la tension de fil rabat l'antenne qui s'écrase et c'est la merde. Elna, elle s'en fout, tu lui dis 1000 points, elle fait 1000 points et c'est toi qui a interet à tenir la marée et pas laisser trainer tous tes doigts parce que je te jure que ça dérape à mort !

En terme de points, j'ai fait des essais, bon l'esthétique, on fait l'impasse, les gouts hein, mais la programmation est vite acquise et c'est rigolo. Tout est simple pour cliper, décliper les changements de plaques, tout est identifié et passe en douceur, ne jamais au grand jamais forcer, il ya un bouton pour tout, si y'a pas , c'est que ça ne se démonte pas.

J'ai testé plusieurs matières, mais principalement des matières à base d'elastane vu que ça m'insupportait particulièrement sur ma jaguar.  Je peux dire qu'Elna avait la pression parce que j'étais à cran sur le sujet et prête à la recoller dans le carton si j'estimais le résultat moyen. Je dois dire qu'elle est née pour ça, j'ai fait la robe lora en lycra, au point droit sans m'en rendre compte et toute les coutures sont nettes, pas de gondolage ri'n de r'in m'dame !

Les viscoses, j'avoue que je n'ai pas encore trouvé la nuance exacte, en automatique, clairement, comme toutes les grosses bourrines, elle a du mal sur le microtextile, j'ai tenté la mousseline et la viscose classique, ça ne dérape pas, pas de saut de point,  mais la tension de fil manque de sensibilité à mon avis et manuellement, je n'ai pas trouvé la bonne mesure, ceci dit, ça marche quand même et sans encombre, juste que je n'ai pas gagné par rapport à la jaguar à ce niveau. ( enfin si, le pied presseur ne se dévisse plus tout seul contrairement à la jaguar ce qui est appréciable ). La boutonnière automatique, ça donne juste envie de se jeter sur le sol à genoux et de glisser sur 10 m en tapant toues les mains qu'on croise.

Mais le jersey, mazette, quel pied ! Le point élastique, l'entrainement, c'est mieux qu'un rôti de veau cuit à point tellement c'est fondant et le coton, c'est encore moins qu'une formalité;

Ma religion est faite, si sans maitrise, la puissance n'est rien, avec une machine de merde, on aura toujours une propension à avoir des merdes ou des complications techniques qui vous font monter la pression artérielle ou vous provoque le syndrome d'agressivité prémenstruel en début de cycle, oui mesdames, n'ayons pas peur des mots et bouffer des plantes ou picoler des pisse-mémés n'y changera rien ! Avec Elna, chaque couture c'est comme les vacances à la ferme. Chaque repas est un banquet, chaque mission est une partie de plaisir et chaque fin de mois, on est millionnaire. ( pour reprendre ma réplique favorite du sergent Apone, je la ressors à tous mes apprentis et stagiaires, c'est dire huhuhuhu ).

 

sergent apone

 

Al Mathews dans le rôle du Sergent Apone Alien 2

Bref, je valide, au bout d'une dizaine de pièces, outre le bémol des microtextiles qui je n'en doute pas va s'arranger en apprivoisant la machine [ edit 06 05 16 avec une aiguille 70 ou typ e microtexte, je viens de coudre une blouse en viscose avec un résultat tout à fait satisfaisant en réglage auto yeeeehhhaaa plus rien ne m'arrête ] , je ne trouve rien à redire ( Ah si, en fait, ils pourraient filer un pied pour zip invisible hein quitte à en filer 8 soient ils passent à 9 soit ils oublient la boite à canette, quand on achete une machine à ce prix, c'est qu'on a déjà quelques canettes et le rangement assorti, bien que le pied pour zip classique soit très satisfaisant au moins pour un passepoil, ce n'est pas encore le top ) et j'attends le catalogue pour le pied à pose de biais dont j'ai vu des vidéos mirifiques sur youtube mais auqel la 680 n'est pas encore coordonnée avec la version du pied la plus récente ( et c'est à mon avis une hérésie totale ).

 

Je remercie au passage Nouvelle couture pour sa documentation et son sérieux et le temps passé à répondre à tous mes pinaillages et je précise que cet article non-sponsorisé n'engage que moi et que si vous achetez la même sur cet avis et n'en êtes pas contente tant pis pour vos tronches, je suis responsable de ce que je dis mais pas de ce que vous comprenez.