la furette, c'est évident.

 

Il y a quelques temps, si vous vous rappelez, je me suis trouvée quelques petites victimes, ayé, le temps était venu...La semaine derniere je me suis décidée à faire le cadeau de naissance d'une petite cousine née...au mois d'avril...bah oui, normal quoi, le temps qu'on s'extasie, qu'on s'habitue, qu'on se dise qu'on va faire quelque chose, oui mais quoi, qu'on cherche des modèles ( qu'on achète des livres ) qu'on compulsionne, qu'on réflechisse au tissu tout ça....

Au départ, j'avais arreté mon choix sur un tissu japonnisant et bloomer noir, mais mais mais, en reprennant le faire-part pour revoir les mensurations de la poupette et extrapolationner sur la taille à choisir, la miss portait un pyjama plutôt pétillant.

Comme ce sont des cousins que nous cotoyons assez peu, même si je saaaaaiis que mon choix de tissu japonisant est génialement extraordinairationnement maguegnifiqueuh, ben il est aussi casse-gueule et faire des cadeaux pour que ça ne soit pas porté ( même si au final, on ne le saura sans doute pas ) ben, faut être raisonnable et mettre un max de chance de notre coté.

( C'est pas grave, j'ai une autre copine à qui je sais que ce même mélange fera mouche ) 

Heureusement dans le stock, quand je me suis lachée sur le simili Lina morata, je ne l'ai pas fais à moitié, j'ai pris tous les coloris disponibles, j'en avais un qui était pile poil.

Pour le modèle, ça fait quelque temps que je tourne autour des intemporels pour bébés, et bah voilà, hop c'est dans la bibliothèque, c'est typiquement ce que j'aime pour les bébés, du simple et efficace ( et qui permet de faire un carnage dans les motifs ), j'ai opté pour la robe chasuble car je voulais du 24 mois, j'aurais adoré faire la robe à smocks avec le bonnet et les chaussons assortis ou la robe tablier, mais pour les tailles, je risquais de ne pas être dans les clous vu mes délais de mise en oeuvre alors que le 24 mois est porté assez longtemps et dans longtemps : j'optimise mes chances. Techniquement, très facile, complètement accessible aux débutantes.

En revanche, je voulais un bloomer ( bah oui, ça sert à quoi de gater des minettes si on peut pas faire de bloomer ) ( pis avec les garçons, on n'a pas besoin de cacher les couches moches affreuses alors qu'une jolie robe qui révèle une pamprout, ça fait pas chic donc...) cependant, les intemporels estiment qu'à 24 mois on est assez grandes pour montrer sa couche ou porter des culottes, j'ai donc atterri dans esprit kimonos pour les petits pour trouver mon bonheur, en terme de modifications j'ai simplement opté pour une patte capucin pour les fentes ( je ne m'en lasse pas depuis que j'ai découvert cette technique chez deer n' doe pour ma bruyère qui n'a même pas atteint ce stade ). J'espère ne pas avoir fait une bêtise, citronille taillant bien grand, je suppose que dans les bouquins c'est pareil et franchement, la robe me parait immense mais je ne suis plus très à jour dans mes estimations de taille en dessous du 5 ans.

Dans les petites plantades qui font le charme inénarrable des productions furetières, j'étais concentrée à fond ( avec fureton qui voulait absolument que je regarde les transformers avec lui pour bien comprendre pourquoi mégatron en fait, n'est pas vraiment un méchant qui a voulu être méchant ) j'ai mis mes kams à l'envers et au lieu de rabattre les bretelles dos sur l'avant, c'est l'inverse, comme ça ne justifiait pas d'arracher les kams à la fourchette en faisant des trous dans le tissus, ça va rester comme ça et j'espère que ça ne la rendra pas dyslexique cette petite !

100_9151

100_9150

100_9154

 

 

Tissu pluie destock tissu et voile de coton fuschia Selftissu et mille excuses pour les photos vilaine ne interieur.