03 février 2015

Malheur à celle par qui le scandale arrive...

Pourrait-on dire en citant joyeusement l'évangile selon St Luc ( merci wiki parce que perso, j'ai trop seché le cathé auquel je n'étais pas inscrite pour avoir ce genre de référence sans googeuliser à mort ).   Et bien ça, ce que je viens de faire, ça s'appelle, les crédits...Mis à la sauce couture, c'est admettre que la super robe réalisée n'est pas de notre cru mais sort de l'imaginaire et du travail d'un(e) autre... Voyez où je veux en venir, la blogo ne parle que de ça. Pour moi, ça sentait la corruption dans... [Lire la suite]
Posté par furette qui coud à 00:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]