Non, je ne me suis pas cassée les 2 mains, ma mac n'est pas en révision et c'est adorable de s'inquiéter de mon silence bloguesque, merci je suis flattée.

Je dois dire que la malchance m'a poursuivie sur mes différents projets ( la furette à genoux, sous l'orage et la pluie battante, levant les mains au ciel en hurlant "pourqquuoooaaa " tout en se préparant au suicide par avalage de canette ou pendaison au biais FDS ) et c'est déjà bien suffisant.

Bon en vrai, j'ai quand même pas tout foiré, mais disons qu'il me fallait un peu de quantité et de photos pour justifier un post, certe, fut un temps, un simple col justifiait un billet, maintenant, j'essaye de faire mieux.

J'ai été faire un tour au salon créativa, en toute honneteté, l'année dernière, en matière de tissu, il n'y avait pas de quoi se taper le postérieur au sol dans un mouvement frénetique, je me suis retrouvée sur la planète patchwork ( oui, d'accord, il en faut bien mais ça c'est quand on n'a pas passé sa prime enfance enroulée dans une couverture patchwork aux couleurs neurasthéniques mais Ô combien coriaces, on appelle ça la mémoire du corps, si si ) j'y allais pour les boutons. L'année dernière il y avait le stand bouton "Viva Perlita " arrivée en bout de parcours et en bout de budget, j'ai quand même fait flamber la CB ( c'est Furet-chéri qu'était drôlement content ), j'esperais bien retomber dessus et cette fois, j'avais un vrai budget  bouton. ( ouais, carrément, les boutons, c'est mon truc et faut pas rigoler avec ça, même fureton numérobis est contaminé par le gène tout pourri de la boutonomanie et passe sa vie à patouiller dans le tiroir à ma grande irritation joie ). Et là, misère, Ô rage, Ô désespoir, Ô salon créativa ennemi, n'ai-je tant vécu..Bref, j'ai pensé un moment, comme M. Furet s'absentait ce week-end là avec la marmaille, qu'il avait soudoyé les organisateurs pour pulvériser mes pulsions dépensières dans l'oeuf, il y avait très peu de tissu et rien, que dalle, ketchi pas un bouton !!!! 

Mais j'allais pas me laisser faire ..Que vois-je dans le rayon bouquin ? Grain de couture pour adulte, wééé, depuis longtemps je lui tourne autour, parce qu'il va jusqu'à la taille 46 mais je trouvais toujours un autre livre à prendre et en voyant les créations d'Elo, ça a réactivé mon idée. Ce sont des modèles qui changent un peu de ce que j'ai l'habitude de mettre et surtout, il y a des manteaux ( un manque cruel à la maison ) et Perle de nacre...Depuis longtemps je veux une jupe tulipe et là voilà qui m'attendait. 

N'ayant pas de Furet à la maison, aussitôt dit, aussitôt fait, je dégotte un coupon de je ne sais pas quoi mais qui ne contient pas trop de substances nocives pour le corps j'espère, copie le patron et au moment de la coupe...un doute m'étreint...Je reprends le bouquin et le tableau de mesure ( soyons honête, je ne l'avais pas regardé ) Godamn ! Trop petite la jupe sera !!!! Et là, grosse colère, Burda, Ottobre, considère le tour de taille en 46 à 86 cm mais les indépendants le calent déjà à 84 et moi en bonne pomme que je suis ( et pas au sens du caractère qui tend plutot vers la poire ) mon 46 se justifie déjà plutôt bien mais à la taille je suis bien au dela. J'ai voué aux hégémonies le bouquin et son autrice bien gentille qui à tous les chapitres nous mets en garde sur le risque que le modèle fasse " femme enceinte " alors ça c'est vrai quand on fait un 34 toute l'année et qu'avaler 3 fraises et une aile de poulet risque de faire des bosses mais franchement ...dans les grandes tailles...hein... Donc pour le moment, je potasse pour agrandir ce patron sans faire de connerie parce qu'il n'en reste pas moins, coups de calgon mit à part, que j'aime beaucoup de modèles de ce livre mais que j'ai une grosse flemme de me mettre au 44. M'accepter je veux.

Pas totalement dégoutée de la couture par cette mésaventure, je tombe sur le burda Vintage et là, je fonds, je craque sur le pull fermé dans le dos et col inversé, je me précipite sur le stock, trouve un coupon de maille un peu plus mou que nécessaire mais tant pis et recopie le modèle en pensant faire une toile, car voilà, Bubu Vintage s'arrête au 44 ( pfff les boulets, mais qu'est-ce qui se passe après le 44 ? la mine du crayon-papier s'auto-détruit ? la calculatrice implose ? les yeux du designer se mettent à brûler ? Les presses se bloquent ? ) et là, encore une fois, le doute m'assaille, m'étreint, il y a des pinces à la mord moi le...enfin z'aurez compris et va falloir bien calculer son coup pour que ce soit juste car mon mannequin, hérité de mémé s'arrête aussi au 44 alors pour la cession de moulage, on oublie.

Tandis que je m'entraine au lancer de découd-vite sur mes planches de patron, je cogite, que puis-je bien coudre sans risque ? Ah je sais, un col avec Ze bouton viva perlita qui attends dans son cello depuis l'année dernière...Bilan, occupée ...1 h ...Quoi d'autre ? Ah je sais, depuis le temps qu'on fait des gateaux au chocolat avec les furetons emballés dans des sacs poubelles ( à trois trous, je précise pour ceux qui seraient tenter de vérifier mon congèl ) on va coudre des tabliers !!!! Et voilà, une petite cession de spéléo plus tard, dans le Boys n' Girls je retrouve un modèle de tablier, je récupère le reste du cartable, trouve un coupon noir pour la doublure et ....Ca reste au point mort pendant 3 semaines car je voulais du gros grain orange et pas de mercerie sur mon chemin ...J'ai tout monté à la surjeteuse ( note pour plus tard : toujours coudre la toile cirée avec la 4234 D pour le bien de ma santé mentale ) surpiqué à la mac, 3 pressions Kam et le tour fut joué ( et les enfants n'en avaient plus rien à faire des tabliers, ils veulent faire le calendrier de l'avent eux, parce que noël arrive voilà )...

Tout ça pour dire, que non, je ne renonce pas, bien que le Dieu des Mac me mette à l'épreuve, je résiste encore et toujours  et j'ai d'autres choses terminées mais je tarde à les photographier car le ciel ne fut point clément et vous l'aurez compris,  tout est suspends pour commencer la parenthèse cadeaux de noël home-made.

 

100_8960

100_8961

100_8962

 

Ca valait le coup d'attendre hein !

100_8963

100_8964