100_8873

 cette chère Anémone de Deer n' doe, qu'on ne présente plus, lors de sa sortie m'a fait un drôle d'effet, genre " ouhhh...ah ...moui" ... Mais effectivement, une fois analysée, j'ai très vite révé d'avoir ma mienne à moi d'anémone, dans sa version rétro surtout, à basque aussi, hiver automne été, bref : anémooonee.

Un modèle rétro, quoi de mieux que les petits pois, bon, j'avoue, je commence à saturer des petits pois, toutes les nanas de France et de Navarre et sans doute jusqu'en Pologne ont une jupe ou une robe à pois dans leur dressing cet été ( et moi, pour dire vrai c'est pire, cf les photos qui vont suivre ).

J'avais tout prévu comme il fallait, doublure en voile de coton ( assortie pour une fois ) fermeture invisible ( et son pied de mac...bin ouais, ça joue pas ! ) la vidéo youtube qui va avec pour l'utiliser. Entretemps, avec le même tissu en rouge je me suis fais une autre jupe, pas encore montrée ici, que j'ai entièrement doublé et ça rigidifie tellement la jupe que j'ai préféré zapper cette étape pour l'anémone,( bon, en plus, j'avais carrément la grosse flemme )  je voulais une jupe qui bouge à défaut d'une jupe qui tourne.

En terme de modification, j'ai seulement raccourci la jupe en longueur 40 ou 42 je crois, histoire qu'elle tombe à la naissance du mollet et pas à mi-mollet vu que je suis taillée comme un hobbit sous hormone de croissance et comme j'ai eu le problème avec ma jupe de base, j'ai ajouté une ceinture en gros grain pour éviter qu'elle ne se relache à l'usage et me tombe sous le bide à la fin de la journée + une pression kam parce que la ceinture invisible qui s'ouvre ou pète génère un certain stress en ce moment chez moi, d'autant qu'au boulot, ça fait tout de suite plus négligé de se ballader en gaine apparante.

Elle est vraiment plaisante à coudre et vite terminé si ce n'est que ça fait déjà 3 fois que je recouds les boutons, à ce stade, j'envisage la colle chaude, l'agrafeuse ou les velcro..Le plus de ce modèle, c'est qu'elle me fait à moi, jolie pomme, une taille, je regrette même de ne pas avoir commencé avec le modèle à basque, mais je ne saurais tarder ( quoique, je viens de commander une palanquée de patrons D'n'D alors ce ne sera peut etre pas tout de suite.) Bref, même pas peur qu'elle m'élargisse visuellement le fondement, franchement, quand on tape un 46, une demi-taille en plus à cet endroit là, c'est pas dramatique surtout si ça améliore la silouhette d'ensemble.

Petit jeu dans l'image qui suit, cherchez les boutons :

 

lunette

 

 

admirez au passage la fermeture invisible qui se dévoile...

100_8874

100_8875

100_8876

 

et porté ça donne qu'on ne voit pas pourquoi je m'enflamme en disant que cette jupe me dessine une taille, mais dans les faits si si, je maintiens.

 

 

100_8864

100_8865

 

Je craignais qu'elle ne me tasse encore un peu plus ( quand on fait moins d'1 m 60, point trop n'en faut ) cependant, avec un peu de talon, ça passe très bien, et le total look petit pois, on dirait une anglaise tombée de son cintre, j'assume complètement ( même pas peur Cristina ! ).

tissus et accessoires de chez self-tissu